Big Youth - Everynigger is a star

A l’origine, un titre de Boris Gardiner, de funk jamaicain sur la bande son d’un des films les plus nuls de l’histoire « Every nigger is a star » (il y a eu des remouds dans les salles à sa sortie tellement ce film était pourri). Livré ici dans la version de Big Youth, celle qui fait connaitre ce titre de plus pur « I’m black and i’m proud », extrait de son superbe album Natty Cultural Dread. Les choeurs sont assurés par les I Three, le meilleur choeur féminin du reggae historique : Rita Marley, Judy Mowatt et Marcia Griffiths. Ce titre, popularisé par le deejay à dread, a comme souvent dans les musiques jamaicaines, a été repris par de nombreux interprètes dont Prince Jazzbo. Pourtant Big Youth s’est élevé à plusieurs reprises contre Jazzbo, dont les paroles apparaissent trop sexistes au gout de Big Youth. Même si c’est un bonheur de démarrer la journée sur ce titre, quand on tend l’oreille, on sent cette mélancolie si particulière du reggae - que j’ai déjà évoquée ici - et des évocations de solitude existentielle...