Yo Boom !

Accueil > En pantalon > Fournaise - J.P. Kelly

Fournaise - J.P. Kelly

mercredi 25 mars 2015

Fournaise est un roman d’anticipation politique dystopique de facture classique basé sur les théories de simplicité volontaire chères à Thoreau.

L’histoire se passe sur la planète Walden (du nom du livre de Thoreau, Walden ou la vie dans les bois), colonie où se sont regroupés les personnes qui souhaitent vivre proches de la nature, dans le dénuement et la simplicité. Mais, la vie paisible de la colonie est troublée par des feux de forêt, allumés par les Pukpuk, les natifs qui luttent contre les envahisseurs primitivistes. Ayant apprivoisé les déserts, les Pukpuk ne gouttent pas vraiment ces forêts qui mordent sur leur habitat.

La vie des habitants de Walden s’organise donc entre travail, quiétude et gestion des incendies de forêt allumés par de véritables torches vivantes.
Spur, le personnage central et narrateur, se réveille après avoir été brûlé lors d’une mission de lutte contre ces incendies. Il est soigné dans un hôpital qui n’a rien de la simplicité forcée dans laquelle il a grandit. Il est chez ceux d’en haut.

On pense à pas mal de livres similaires, ou même au film le village de Night Shyamalan, où une communauté autarcique utopique voit ses bases remises en cause par le contact avec le monde extérieur. Une sorte de nouvelle version du mythe biblique de la pomme de la connaissance ou de la boite de Pandore. Fournaise est aussi un livre d’initiation, narrant le parcours d’un naïf endoctriné vers l’esprit critique et son individualité.

James Patrick Kelly a écrit une novella qui lance beaucoup de pistes sans nous mener nulle part. Si l’idée de base est plus qu’attirante - une utopie basée sur Thoreau, cette idée est géniale - le résultat est largement décevant, surtout pour un livre ayant obtenu le prix Nebula en 2006.