La vague

Lycée Cuberley. Palo Alto. Avril 1967. Cours d’histoire, chapitre Allemagne nazie. Mais comment les allemands ont-ils pu se laisser entraîner dans cette folie ? Comment ont-ils pu dire « qu’ils ne savaient pas » ?

Pour répondre aux questions hallucinées de ses élèves, Ron Jones, un professeur charismatique tente une expérience : la troisième vague. Un roman, plusieurs films de fiction, un documentaire et un article rédigé par Ron Jones lui-même relatent cette expérience controversée d’un point de vue scientifique (voir sur wikipedia).

« Le pouvoir par la discipline ! Le pouvoir par la communauté ! Le pouvoir par l’action ! »

Discipline corporelle, primauté du collectif, leader, coercition, slogans, logo, esprit de corps, travail sur le langage, le professeur installe progressivement une dynamique autoritaire, sectaire dans lesquels sombrent avec enthousiasme la plupart de ses élèves, d’habitude si passifs et désabusés. L’expérience déborde du cadre de la classe et devient « incontrôlable ».

A la lecture du livre de Tod Strasser, une version romancée et expéditive de l’expérience, il est difficile de croire qu’en si peu de temps, cinq jours, un lycée tout entier peut se perdre dans un mouvement autoritaire.


Tod Strasser et son éditeur on voulu relater l’expérience pour en faire une leçon exemplaire sur la banalité du mal, à l’attention des plus jeunes semble t-il. Le livre déçoit. Trop rapide, manquant de finesse, si il a eu un impact fort sur le public allemand et américain et reste un best-seller, on reste sur sa faim, tant les ressorts de l’embrigadement semblent mécaniques à cause de la bonne volonté démonstrative. Ceci dit, l’ouvrage peut avoir un impact sur des personnes peut informées des techniques d’embrigadement, les effets de groupe et les mécaniques de manipulation des foules.

Best-seller en allemagne, le livre a été adapté en un film de fiction qui déplace le cadre de l’expérience dans l’Allemagne contemporaine, Die Welle. Le film, un carton aussi outre-Rhin, n’est pas vraiment plus subtil dans sa démonstration...

Finalement, un reportage,
L’expérience de la Troisième Vague réalisé par un des élèves cobayes dans les années 80, revient sur l’évènement en lui redonnant un peu de crédibilité avec des interviews du professeur d’histoire et d’anciens élèves qui vient éclairer certains points, à postériori, sur le déroulé de l’expérience.

Lire :
’Like history in the first person’
A new film tells how a teacher in the 1960s carried out a terrifying experiment in fascism with his class. Anthea Lipsett tracks him down - and some of his students.
http://www.theguardian.com/education/2008/sep/16/schoolsworldwide.film