Love Joys (2/2) - Stranger get up

Le reggae roots a toujours eu pour moi à cause des textes et de certaines tonalités, un côté dépressif, assez loin de l’image que s’en font la plupart des gens. On retrouve cet aspect « solitude existentielle » dans le morceau « No sympathy » de Peter Tosh (Can’t find no love, no sympathy - ça sera pour une autre fois) et dans l’autre face de ce post, le « Stranger get up » des Love Joys,
composé par les miss, extrait de leur premier album, « Reggae Vibes ». Il existe dans une version étendue sur l’album « Lovers Rock ».