Science ficcommon

Well, j’essaye d’écrire un truc qui mêlerait le very cute barbu du jour et Obama mais évidemment ça ne vient pas vraiment alors, partons sur d’autres pistes.

J’ai récupéré récemment les albums de ce barbu parmi mes préférés - j’avais légué mes cds in mémoriam - dont, bonus, le cd qui me l’avait fait découvrir il y a quelques années que je n’avais qu’en mp3, Electric Circus. Les fanas savent déjà que je parle de Common, fervent soutient d’Obama, rappeur soul de Chicago, proche des mecs de Rawkus au début (Mos Def etc...) il s’est progressivement rapproché de Kanye West des Neptunes avec le temps. L’extrait ci-joint date de sa période Erykah Badu.

L’album, trop hendrixien au goût des parfois stériles fans de hiphop (écouter Eletric wire hustle power ou Jimi was a rockstarpar exemple), l’a fait ensuite revenir à des terres soulhop plus balisées mais quand même lumineuses. Ecoutezici, d’autres extraits de cet album (durée limitée).

Common sort début décembre un nouvel album (chic) Universal mind control, qui va probablement alimenter la polémique, car il est influencé par la science-fiction ! N.E.R.D ! Voilà la vidéo du premier extrait, tout electro :

A part ça, j’ai vu Estelle en concert, c’était assez pitoyable, mode langage de rue en habit classe, avec danseur et tout, mais pas de groupe, peu d’âme, une juxtaposition de musiciens pas ensemble. Beuark.