Surgery, Do-it-to-it Dynamo

Amphetamine Reptile Records a été mon label rock préféré des années 89/94, avec peut-être Skingraft. Je crois qu’il n’y a presque rien dans leur discographie que j’ai pu écouter que je n’ai pas aimé et écouté à en user les bandes des K7s jusqu’à la rupture...

On est en 91/92, et ma bande son quotidienne est un raclement bruyant. Mes « héros » sont Hammerhead, Helios Creed, Helmet, Boss Hog, Tar, Halo of flies, Unsane et les 45t compilations « Dope, guns & fuckings in the streets ».

AmpRep (pour les intimes) est un label fondé par ex-GI, Tom Hazelmeyer, une sorte d’ovni libertarien à tendance entrepreneur [1] dans un océan de bruit arty.

Surgery était un des groupes de ce défunt nid de vipères. Une sorte de noise-blues-punk bien dégueu, bruyant, bien gras, sale et expéditif. Trois ou quatre albums (dont un dispensable sur une major) et quelques EPs mémorables et puis s’en vont, en 1995 après le décès du chanteur-guitariste des suites d’une crise d’asthme.

Le morceau à écouter, « Do-it-to-it Dynamo » est extrait de leur album « Nationwide ».

http://nothingisimminent.blogspot.be/2012/03/surgery-band-not-hospital-thing.html

http://www.magnetmagazine.com/2009/03/25/lost-classics-amphetamine-reptile-records/

[1Il a fondé une marque de zippos d’illustrateurs, Flamerite - aujourd’hui défunte.

Documents joints